Inséparable de son chien, Samuel Heymann mène une vie solitaire de vieux médecin à la retraite. A sa mort, le narrateur découvre que Samuel a été déporté à Auschwitz dans sa jeunesse. A travers le destin equissé d’un homme confronté à la barbarie nazie, Eric-Emmanuel Schmitt propose une réflexion sur le poids du silence et de la culpabilité. Dans ce court récit, il interroge aussi avec pudeur la notion d’humanité.



Collège  4e : Individu et société : confrontations de valeurs ?
Collège 3e  : Agir dans la cité : individu et pouvoir

ISBN : 978-2-210-76559-7

EAN13 : 9782210765597

Pages : 96 pages

Statut : Disponible

Forme : Livre

Reliure / Technologie : Broché

Poids : 85 g

Parution : Juin 2020

Accès enseignant

Inscrivez-vous ou saisissez vos identifiants magnard.fr pour accéder aux ressources réservées aux enseignants.

×

Déconnexion ...

Déconnexion en cours ... veuillez patienter ...
×

 

 
×