Le grand chef Batouala ne peut plus dormir comme avant dans la quiétude de la haute brousse. Qu’est-ce qui l’empêche de rejoindre « le doux feu intérieur du sommeil » ? Sa paresse est troublée par un souci majeur : pourquoi la rumeur répète-t-elle que l’homme blanc accable l’homme noir et le traite moins bien que son chien ? Pourra-t-il encore vivre heureux au bord du grand fleuve Nioubangui ?

« Batouala » est le premier roman « nègre » écrit par un « nègre ». Son auteur, un fonctionnaire antillais du ministère des Colonies, soulève, en cette année 1921, un vent de scandale, mais reçoit pourtant, cette même année, le prix Goncourt. La lecture de ce roman et de son impérative préface permettra aux élèves de comprendre le contexte dans lequel ont pu naître une telle oeuvre et un tel paradoxe. Elle leur permettra aussi de découvrir un des premiers textes de la « négritude », mouvement littéraire et artistique du XXe siècle, qui entraîna l’émergence d’une culture noire et de sa conscience.

ISBN : 978-2-210-75450-8

EAN13 : 9782210754508

Pages : 208 pages

Statut : Disponible

Forme : Livre

Reliure / Technologie : Broché

Poids : 180 g

Parution : Juin 2002

Ressources disponibles

Accès enseignant

Inscrivez-vous ou saisissez vos identifiants magnard.fr pour accéder aux ressources réservées aux enseignants.

×

Déconnexion ...

Déconnexion en cours ... veuillez patienter ...
×

 

 
×