Le fantastique

« J’ai lu un roman fantastique » peut s’entendre de deux façons :

– avec une légère pause après le nom et un accent d’intensité sur l’adjectif, renforcé par un ton exclamatif, cette phrase exprime un jugement admiratif, qui peut tout aussi bien s’exprimer par d’autres adjectifs, tels que « formidable » « fabuleux », « extraordinaire », ou « sensationnel » ;…

Dossier pédagogique Classiques & Contemporains (réservé aux enseignants)

Tous les titres associés

 

Accès enseignant

Inscrivez-vous ou saisissez vos identifiants magnard.fr pour accéder aux ressources réservées aux enseignants.

×

Déconnexion ...

Déconnexion en cours ... veuillez patienter ...
×

 

 
×