Épidémie et littérature

« Un mal qui répand la terreur
Mal que le ciel en sa fureur
Inventa pour punir les crimes de la terre
La peste (puisqu’il faut l’appeler par son nom)
Capable d’enrichir en un jour l’Achéron,
Faisait aux animaux la guerre. »

(La Fontaine, « Les Animaux malades de la peste », livre VII, Fables, 1679)

Dossier pédagogique Classiques & Contemporains (réservé aux enseignants)

Tous les titres associés

Accès enseignant

Inscrivez-vous ou saisissez vos identifiants magnard.fr pour accéder aux ressources réservées aux enseignants.

×

Déconnexion ...

Déconnexion en cours ... veuillez patienter ...
×

 

 
×