De la bande dessinée au film : Adèle Blanc-sec, des bulles de cinéma

Créée en 1976 par le dessinateur Jacques Tardi (né en 1946) dans la première de ses Aventures extraordinaires (Adèle et la Bête, C&C BD n°1), Adèle Blanc-sec sera initialement publiée en albums cartonnés par l’éditeur Casterman pour les deux premiers épisodes. La jeune héroïne sera ensuite prépubliée dans le magazine (À Suivre), un périodique lancé par le même éditeur de 1980 à 1997.

Riche de neuf titres (le dernier album en date, Le Labyrinthe infernal, étant paru en 2007), la série narre les péripéties vécues par Adèle au coeur du Paris des années 1910 : son imagination, mise au service de son métier de feuilletoniste, ne lui épargne guère les lourdes menaces amenées par les soubresauts du quotidien. Monstre échappé, sinistre complot, criminel sanguinaire et savant fou concourent à faire de la jeune femme une proie, mais une proie pas si
facile ou docile que l’on ne pourrait le croire. Car Adèle, caractère central de la mise en scène développée par l’auteur, possède aussi un « fort caractère »…

Découvrez la suite de ce dossier pédagogique en téléchargeant le PDF

Tous les titres associés

Accès enseignant

Inscrivez-vous ou saisissez vos identifiants magnard.fr pour accéder aux ressources réservées aux enseignants.

×

Déconnexion ...

Déconnexion en cours ... veuillez patienter ...
×

 

 
×