Auteur : Théophile Gautier

Théophile Gautier (1811-1872), après une période romantique, expose sa théorie de « l’art pour l’art » (culte du beau) dans la préface de son roman Mademoiselle de Maupin (1835) et l’illustre dans ses poèmes (Émaux et Camées, 1852). Mais il ne dédaigne ni le genre historique (Le Capitaine Fracasse, 1863), ni les nouvelles fantastiques (dont la célèbre et vampirique Morte amoureuse).

Accès enseignant

Inscrivez-vous ou saisissez vos identifiants magnard.fr pour accéder aux ressources réservées aux enseignants.

×

Déconnexion ...

Déconnexion en cours ... veuillez patienter ...
×

 

 
×