Auteur : Jules Renard

Jules Renard est né en 1864 à Châlons-du-Maine, près de Laval. Il est le troisième enfant du couple Renard qui s’installera rapidement à Chitry, en Bourgogne. Il est aussi le « mal-aimé » de la famille, comme en témoigne son roman Poil de Carotte, qui semble avoir été pour lui un moyen d’exorciser cette enfance malheureuse et brimée que lui infligea sa mère.
Après des études à Nevers, Jules part pour Paris où il commence à collaborer à différents journaux et à écrire des poèmes ainsi qu’un recueil de nouvelles qui n’auront aucun succès. Il se marie en 1888 avec Marie Morneau, dont la mère, avec laquelle vit le jeune couple, s’avère très vite insupportable ; il l’appelle d’ailleurs la « belle-mère du délire ». À la naissance de leur premier enfant, François, Mme Renard, venue chez son fils, se comporte d’une manière particulièrement désagréable avec sa bru, et Jules Renard confessera plus tard que cette attitude – autant que ses souvenirs d’enfance – aura contribué à lui faire rédiger son roman Poil de Carotte (1894). Ce n’est pas son premier livre (il a déjà écrit L’Écornifleur en 1892) et ce n’est pas non plus le dernier (il écrira notamment les Histoires naturelles en 1896). Mais Poil de Carotte le poursuivra toute sa vie et l’on retrouvera le personnage dans La Bigote (1909) ou encore dans Les Cloportes (posthume, 1919), qui est un roman en partie autobiographique. De même, le couple Lepic se retrouve dans différents textes avec les mêmes préoccupations et les mêmes désaccords profonds, qui n’étaient autres que ceux des parents de l’auteur.
En 1900, Jules Renard tirera une pièce de son roman. Celle-ci fut créée par le metteur en scène Antoine et connut un véritable triomphe qui relança le succès du roman. Le théâtre a tenu une place importante dans la vie et dans l’œuvre de Renard. Ses amis étaient comédiens, tel Sacha Guitry, dramaturges, tels Tristan Bernard ou Courteline, metteurs en scène tel Antoine, ou directeurs de théâtre tel Lucien Guitry. Plus tard, en 1903, Renard adaptera pour le théâtre son roman L’Écornifleur sous le titre Monsieur Vernet, qu’Antoine mettra également en scène et dont il interprétera le rôle-titre… Mais, dès 1897, est créé Le Plaisir de rompre, puis, en 1899, Le Pain de ménage.
L’âge venant, Jules Renard partagera son temps entre Paris et Chitry pour finalement devenir, comme l’avait été son père avant lui, maire du village, en 1904.
Fatigué et malade depuis 1909, il interrompt l’écriture de son Journal (commencé en 1887) en avril 1910 et meurt le 22 mai de cette même année.

Accès enseignant

Inscrivez-vous ou saisissez vos identifiants magnard.fr pour accéder aux ressources réservées aux enseignants.

×

Déconnexion ...

Déconnexion en cours ... veuillez patienter ...
×

 

 
×